Le Grand Nord

Ce territoire se dompte aisément, malgré la longue distance qui nous y mène. Le Grand Nord, c’est cette terre magnifique au bout du caillou, à l’extrême Nord calédonien. Que l’on vienne de Ouégoa (Est) ou de Koumac (Ouest), on peut y apercevoir en face, cette pléiade d’îlots dont la plus importante, l’île de Bélèp, qui veille sur ce bout de terre.

Les Espaces de l'Ouest

Protégée des vents dominants par la Chaîne, le territoire que l’on dénomme « Les Espaces de l’Ouest », est sujet à un micro climat sec et aride. Bénéficiant de grandes plaines, c’est une Terre d’élevage, de grandes étendues d’exploitations agricole et de stock men. À première vue hostile, la côte Ouest offre un potentiel agricole exceptionnel.

La Côte Océanienne

De Pouebo à Ponerihouen, la côte Est s’expose aux vents dominants et donc est plus humide. Elle présente des paysages de forêts exubérantes le long d’une étroite bande littorale enchâssée entre les montagnes et l’océan. Du bord de mer on peut y admirer la cime de la chaîne centrale.

Le Nord Minier

À deux heures de la capitale et de son agitation, le Nord Minier offre au fil du lever de soleil, un festival de couleurs où les nuances chaudes de la terre se fondent dans la végétation luxuriante. Terre généreuse et fertile, cette région attire les plus fins gourmets et les amateurs d’évasion grande.

Histoire & Économie

Histoire & économie

Suite à la découverte de « l’or vert », par l’ingénieur français, Jules GARNIER en 1864, l’exploitation du minerai et du nickel Oxydé ont durablement marqué l’histoire et la culture de la Nouvelle Calédonie.

La Nouvelle Calédonie, est dotée d’importante réserve de nickel, entre 10% et 30% des réserves mondiales. Mais rythmée depuis les années 1960 par les booms et les récessions successives, cette double rente, bien que stratégique, met à mal la soutenabilité d’une croissance économique en Nouvelle Calédonie. C’est ainsi, que d’autres secteurs comme l’agriculture, le BTP, la pêche, l’aquaculture, le tourisme et autres font l’objet de mesures de soutien et de développement à partir des ressources tirées de l’exploitation du minerai. Une diversification économique pour une croissance soutenable, tel est l’enjeu du développement économique en Province Nord.

Le nickel

Le nickel

Elément de la culture et de l’identité de la Nouvelle-Calédonie, le Nickel ou son activité a façonné la vie de plusieurs générations de calédoniens. Inscrit dans le paysage et ancré dans le cœur des Calédoniens, le nickel est beaucoup plus qu’un minerai.

Beaucoup de famille calédonienne, à la sueur de leur front, ont écrit leur histoire grâce ou malgré ce trésor. La Nouvelle-Calédonie entre aménagement, développement et perte de ses montagnes, a également vu son paysage se modifier au fil des décennies et aux rythmes du cours du Nickel. Cette activité fait donc profiter les acteurs de son exploitation mais également par ses vestiges, elle émerveille les curieux et les férus d’histoire.

En province Nord, la production minière est de 8,8 millions de tonnes soit une évolution de +70% depuis 2007. Cette augmentation résulte de l’ouverture de nouveau centre minier et d’une montée en puissance des sites existants. La construction de l‘usine du Nord (Usine de Vavouto, située sur la commune de Vook (Voh)) a été un évènement majeur dans la filière et au niveau du développement économique de la Nouvelle-Calédonie. En 2017, cette usine qui emploie 1400 salariés, a atteint la production de 17.000 tonnes de nickel (métal), soit 15% de la production calédonienne.

Voh nickel
Voh nickel

Les activités

autour du nickel

5573229
Mine de Tiébaghi
PATRIMOINE_CULTUREL
-20.445376
164.219154
Mine de Tiébaghi

Mine de Tiébaghi

Koumac

L’ASPMHNC organise des visites guidées de l’ancien village minier le jeudi ou samedi matin. Passi...

5737595
Visite de la mine de Tiébaghi
ACTIVITE
-20.445376
164.219154
Visite de la mine de Tiébaghi

Visite de la mine de Tiébaghi

Mine de Tiébaghi Koumac

L’ASPMHNC organise des visites guidées de l’ancien village minier le jeudi ou samedi matin. Passi...

La mer et ses produits

En province Nord, coexiste une pêche traditionnelle à caractère artisanal et une pêche semi-industrielle moderne vouée à l’exportation de thons frais ou congelés vers le Japon.

La pêche artisanale vise préférentiellement l’holothurie, suivie de près par les poissons du lagon. De nombreuses espèces sont exploitées mais les pêcheurs constatent pour nombre d’entre elles que la ressource est moins abondante au cours des années.
La pêche palangrière semi-industrielle vise essentiellement les thons jaunes et obèses qui correspondent aux critères de qualité sashimi, retenus pour être exportés en frais vers le Japon. La majeure partie du thon blanc est destinée au marché local, avec le maintien d’un envoi aux conserveries en période de pic de production. Une minorité est transformée en longes congelées et trouve sa place sur le marché européen.

Des filières plus modestes mais très rémunératrices existent :

  • Le crabe de palétuvier (pêche pratiquée par des détenteurs d’une autorisation professionnelle de pêche, mais par davantage de pêcheurs à pieds non-professionnels) ;
  • Le troca (pêche nécessitant une autorisations de pêche) ;
  • La pêche profonde (pêche nécessitant une autorisations de pêche).

En province Nord sont situées cinq fermes aquacoles dans les communes de Vook (Voh), Koohnê (Koné), Nèkö (Poya), Bwapanu (Kaala-Gomen) et Pwëbuu (Pouembout) occupent une superficie de 209 ha (en 2016).

Un Laboratoire Aquacole Calédonien situé à Koohnê (Koné) apporte un appui technique aux exploitants et effectue un suivi rapproché des fermes. L’usine de transformation située à Koohnê (Koné) utilise une technologie de pointe.
La filière aquacole en Nouvelle-Calédonie est organisée de la manière suivante :

  • Une production de post-larves dans les écloseries ;
  • Une production de crevettes dans les fermes d’embouche ;
  • Un conditionnement et la commercialisation à travers une société qui regroupe les producteurs calédoniens.

Cette filière est parfaitement intégrée verticalement, elle rassemble tous les stades nécessaires à son bon fonctionnement.
Grâce à un appui technique adapté et à un soutien financier public important, cette filière a su trouver sa place sur les marchés internationaux. Malgré des problèmes divers et pénalisant fortement la production, la filière crevette demeure un produit phare de l’aquaculture en Nouvelle-Calédonie et permet d’approvisionner l’ensemble du marché local.

Les activités

autour des produits de la mer

5494922
Pêche à la traîne
ACTIVITE
-21.506904
165.968692
Pêche à la traîne

Pêche à la traîne

Chez Albertine Pêche Canala

A proximité du centre de village de Canala, Albertine vous invite à prendre le large au gré d'une...

5741743
Pêche au gros
ACTIVITE
-21.038309
165.401644
Pêche au gros

Pêche au gros

Tiakan Fishing Pêche Ponerihouen

Pour tous les passionnés de l'hameçon, laissez-vous tenter par une journée de pêche au gros sur l...

5742836
Pêche au gros
ACTIVITE
-20.279607
164.104919
Pêche au gros

Pêche au gros

Pûm Pûm Pêche Poum

Sur Poum, prenez le large avec Pûm Pûm pour une session de pêche sportive adaptée aux amateurs co...

L'agriculture du nord

L’agriculture occupe une place prépondérante dans l’économie de la province Nord.

Il existe d’une part, une agriculture moderne et marchande et d’autre part, une agriculture traditionnelle et vouée à l’autoconsommation.

En Nouvelle-Calédonie, à l’instar d’autres pays dans le monde, l’agriculture vivrière est une agriculture essentiellement tournée vers l’autoconsommation, le don, l’échange et l’économie de subsistance.

Elle a une fonction sociale très importante, mais également économique à un niveau marginal. Par définition, la production n’est destinée ni à l’industrie agroalimentaire ni à l’exportation. Elle est en grande partie auto-consommée par la population locale et regroupe l’ensemble des activités des populations : l’agriculture, la pêche, la cueillette, etc…
En province Nord, on peut retrouver la production vivrière sur les étals des marchés des bords de route. C’est donc la partie de l’agriculture qui n’est pas consommée, ni partagée et échangée au sein des familles.

Culture vivrière

Héritage historique et culturel, l’élevage bovin est très présent dans les activités économiques de la population du Nord.

Les éleveurs sont présents en majorité sur des terres de droits privés, lorsque d’autres, se situent sur terres coutumières.
La côte Ouest, où se trouve l’essentiel des surfaces propices à cette culture (plaine) concentre l’essentiel du cheptel du Nord. La côte Est qui est réduite à une bande côtière et quelques vallées fluviales, rassemble marginalement quelques éleveurs. Cette disparité remonte au début de la présence française et trouvent leurs origines dans la mise en place des premières exploitations rurales (répartitions spatiales) en lien avec l’implantation coloniale.
Aujourd’hui elle façonne le paysage de la destination Nord et a, en plus de la dimension économique, une place dans la culture et dans la vie de celles et ceux qui la pratiquent et qui en vivent. C’est un héritage pour la plupart des exploitants éleveurs dont la transmission reste un enjeu important aux côtés des défis environnementaux et sociaux que rencontre cette filière.

Élevage bovin

Les activités

autour de l'agriculture

5737596
Visite de la ferme
ACTIVITE
-20.878348
164.645125
Visite de la ferme

Visite de la ferme

Association Patrimoine et Histoire de Voh Voh

A la tribu de Témala, optez pour une visite de ferme dans la propriété de Pupune. Remarquez égale...

5737598
Visite de la fermette
ACTIVITE
-20.983118
164.722232
Visite de la fermette

Visite de la fermette

Le Gite du Koniambo Voh

En plus de son hébergement et de sa table d'hôte, le gîte du Koniambo propose la visite de sa pet...

L'artisanat du nord

Le savoir-faire des habitants du nord, une véritable richesse culturelle et patrimoniale.

Un patrimoine culturel local qui se manifeste au gré d’un art et de création :

  • Sculpture : sur bois de gaïac, sur bois rose, sur tronc de fougères et sur pierre à savon ;
  •  Tressage : sur feuille de cocotier, de pandanus ou encore de jonc ;
  • Couture : de robes et de tuniques ;

Des créations que vous retrouverez :

  • Dans les boutiques ARDICI, une marque crée par la chambre des métiers et de l’artisanat de la Nouvelle-Calédonie, dans le but de protéger et de valoriser le savoir-faire local ;
  • Sur les étals des marchés au bord de route dans le Nord ;

Les structures d’accueil en tribu et les centres culturels proposent également de découvrir ces savoir-faire grâce aux ateliers d’initiation.

Le tressage

A base de feuille de cocotier, de pandanus ou de jonc, les mamans du nord savent fabriquer des objets décoratifs et utilitaires : paniers, chapeaux, couronnes, éventails, bracelets ou encore des bouquets de fleurs. Elles confectionnent aussi les nattes en pandanus, utilisées pendant les cérémonies de coutume dans le Nord.

La sculpture

Un savoir-faire qui est bien souvent assuré par les hommes. Les flèches faîtiers, symbole du clan, qui règnent sur le toit des cases sont la preuve de l’importance de la sculpture dans la culture kanak. Sur bois de gaïac, sur du bois rose, sur tronc de cocotier et de fougères, le savoir-faire des sculptures peut se manifester sur divers supports

La couture

Un savoir-faire que l’on retrouve aussi bien chez les femmes que les hommes. Robes popinée ou tuniques, ils revisitent ces 2 tenues (portées quotidiennement) en proposant un design moderne et des motifs bien souvent colorés.

Les activités

autour de l'artisanat

5732056
Association Aidaa
COMMERCE_ET_SERVICE
-21.063034
165.385149

Association Aidaa

Associations culturelles Ponerihouen

L'association Aidaa réunit les femmes de Ponérihouen souhaitant faire découvrir leurs tribus au g...

5413455
Association Djowero
COMMERCE_ET_SERVICE
-20.470077
164.700418
Association Djowero

Association Djowero

Associations culturelles Pouébo

Situé à la tribu de Yambé, l'association dispose d'une boutique artisanale où sculptures, tressag...

5441369
Atelier tressage à l'Oasis de Wayaat
ACTIVITE
-20.688108
164.781251
Atelier tressage à l

Atelier tressage à l'Oasis de Wayaat

Accueil en tribu à l'Oasis de Wayaat Hienghène

Découvrez comment confectionner des couronnes, des paniers ou encore des fleurs tressés à base de...

5441374
Atelier tressage avec l'accueil Paladje
ACTIVITE
-20.759348
164.902897
Atelier tressage avec l

Atelier tressage avec l'accueil Paladje

Accueil Paladje Hienghène

Un séjour sur Hienghène, optez pour un atelier tressage dans un cadre reposant dans la vallée de ...

5434511
Atelier tressage chez Julie
ACTIVITE
-20.712929
164.815462
Atelier tressage chez Julie

Atelier tressage chez Julie

Accueil en tribu chez Julie Hienghène

Atelier tressage avec Julie pour confectionner des couronnes et fleurs.

5440194
Atelier tressage chez Liline
ACTIVITE
-20.759147
164.90324
Atelier tressage chez Liline

Atelier tressage chez Liline

Accueil en tribu chez Liline Hienghène

Apprenez avec Liline sur comment tresser une couronne ou encore des fleurs en feuille de pandanus.

5432403
Atelier tressage d'épuisette chez Cécile
ACTIVITE
-20.658878
164.682849
Atelier tressage d

Atelier tressage d'épuisette chez Cécile

Accueil en tribu chez Cécile Hienghène

Initiez-vous au tressage d'épuisette (le meilleur compagnon pour la pêche à la crevette). Un savo...

5732046
Initiation à la sculpture
ACTIVITE
-21.004362
165.403686
Initiation à la sculpture

Initiation à la sculpture

Armand Goroboredjo Poindimié

Avec Armand, initiez-vous à la sculpture sur bois, accessible pour tous les niveaux, aux petits c...

5732058
Initiation à la sculpture
ACTIVITE
-21.050058
165.401199
Initiation à la sculpture

Initiation à la sculpture

Association Aidaa Ponerihouen

Dans l'atelier de Waya, initiez-vous avec lui sur la sculpture sur bois.

Découvrez

Également