Le Grand Nord

Ce territoire se dompte aisément, malgré la longue distance qui nous y mène. Le Grand Nord, c’est cette terre magnifique au bout du caillou, à l’extrême Nord calédonien. Que l’on vienne de Ouégoa (Est) ou de Koumac (Ouest), on peut y apercevoir en face, cette pléiade d’îlots dont la plus importante, l’île de Bélèp, qui veille sur ce bout de terre.

Les Espaces de l'Ouest

Protégée des vents dominants par la Chaîne, le territoire que l’on dénomme « Les Espaces de l’Ouest », est sujet à un micro climat sec et aride. Bénéficiant de grandes plaines, c’est une Terre d’élevage, de grandes étendues d’exploitations agricole et de stock men. À première vue hostile, la côte Ouest offre un potentiel agricole exceptionnel.

La Côte Océanienne

De Pouebo à Ponerihouen, la côte Est s’expose aux vents dominants et donc est plus humide. Elle présente des paysages de forêts exubérantes le long d’une étroite bande littorale enchâssée entre les montagnes et l’océan. Du bord de mer on peut y admirer la cime de la chaîne centrale.

Le Nord Minier

À deux heures de la capitale et de son agitation, le Nord Minier offre au fil du lever de soleil, un festival de couleurs où les nuances chaudes de la terre se fondent dans la végétation luxuriante. Terre généreuse et fertile, cette région attire les plus fins gourmets et les amateurs d’évasion grande.

Côte océanienne

Côte océanienne

De Pweevo (Pouebo) à Pwäräiriwa (Ponerihouen), la côte Est s’expose aux vents dominants et donc est plus humide. Elle présente des paysages de forêts exubérantes le long d’une étroite bande littorale enchâssée entre les montagnes et l’océan. Du bord de mer, on peut y admirer la cime de la chaîne centrale, d’où prennent vie les cascades et les rivières qui viennent s’échouer dans les estuaires du bord de mer.

Le rythme de vie est calme et apaisé, à l’image d’une population qui hérite de sa diversité culturelle et historique. Elle est majoritairement kanak et vit donc au cœur d’un écrin tropical où se succèdent vallées luxuriantes et cascades, grands estuaires et rivières omniprésentes. Ici, les activités sont principalement tournées vers l’agriculture, vivrière et marchande, et la pêche lagonnaire et côtière.
Autres cadres et ambiance garantie, son espace maritime !
Les fonds sous-marins de cette région sont parmi les plus riches et les plus beaux de la Nouvelle-Calédonie. De l’hippocampe pygmée à la stupéfiante araignée orang-outang, des cohortes de raies « MANTA » à l’extraordinaire variété des coraux et d’anémones, c’est un véritable éblouissement pour les yeux !
Et ce, que vous pratiquiez la plongée en bouteille ou vous contentiez d’une randonnée palmée aux abords de l’îlot Tibarama sur Pwêêdi Wiimîâ (Poindimié).
Enfin l’activité minière, comme une empreinte du passé, reste présente dans quelques communes. Elle rappelle ses épopées pleines d’espoir pendant lesquelles affluaient des personnes d’origines diverses. Certains vestiges réhabilités aux titres de patrimoine nous permettent de découvrir cette époque remplie de dur labeur.
Aujourd’hui, elle rythme les activités sociales et impulse une dynamique locale. Le paysage n’est pas en reste, et rappel à chaque flanc de montagne la main de l’homme au côté d’une nature endémique extraordinaire.

Les villes

du grand nord

Découvrez

Également