Le Grand Nord

Ce territoire se dompte aisément, malgré la longue distance qui nous y mène. Le Grand Nord, c’est cette terre magnifique au bout du caillou, à l’extrême Nord calédonien. Que l’on vienne de Ouégoa (Est) ou de Koumac (Ouest), on peut y apercevoir en face, cette pléiade d’îlots dont la plus importante, l’île de Bélèp, qui veille sur ce bout de terre.

Les Espaces de l'Ouest

Protégée des vents dominants par la Chaîne, le territoire que l’on dénomme « Les Espaces de l’Ouest », est sujet à un micro climat sec et aride. Bénéficiant de grandes plaines, c’est une Terre d’élevage, de grandes étendues d’exploitations agricole et de stock men. À première vue hostile, la côte Ouest offre un potentiel agricole exceptionnel.

La Côte Océanienne

De Pouebo à Ponerihouen, la côte Est s’expose aux vents dominants et donc est plus humide. Elle présente des paysages de forêts exubérantes le long d’une étroite bande littorale enchâssée entre les montagnes et l’océan. Du bord de mer on peut y admirer la cime de la chaîne centrale.

Le Nord Minier

À deux heures de la capitale et de son agitation, le Nord Minier offre au fil du lever de soleil, un festival de couleurs où les nuances chaudes de la terre se fondent dans la végétation luxuriante. Terre généreuse et fertile, cette région attire les plus fins gourmets et les amateurs d’évasion grande.

Préservation

Préservation

La biodiversité terrestre et maritime de la Nouvelle-Calédonie, aussi diverse soit elle est l’une des plus exceptionnelles au monde. En Province Nord, les 17 communes abritent toutes un patrimoine floristiques et faunistiques, à la fois fragile et sensible aux bouleversements anthropiques.

Soucieux de préserver ce patrimoine naturel, des hommes et des femmes font de l’environnement une préoccupation première.

Nos actions pour la préservation de la biodiversité et de l’environnement

Deux des six zones de Nouvelle-Calédonie, classées au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2008, sont situées en province Nord : le Grand Nord à Dau Ar (Bélep) et la zone côtière Nord et Est qui débute de Pum (Poum), longeant les côtes de Pweevo (Pouébo) jusqu’à Pwêêdi Wiimiâ (Poindimié).

Le diagnostic et le contrôle de l’état de conservation de ces sites sont assurés par le Conservatoire des Espaces, un groupement d’intérêt public crée en 2011, dont la Province Nord en est membre.

Le Nord compte 4 aires marines protégées dont le statut est défini dans le code de l’environnement de la Province Nord (adopté par la collectivité en octobre 2008) :

  • L’aire de gestion durable des ressources Hyabé
  • Le Jao à Pweevo (Pouébo)
  • Le parc provincial de Yeega
  • La réserve de nature sauvage de Dohimen à Hyehen (Hienghène)
  • La réserve de nature intégrale de Nékoro à Nèkö (Poya).

L’objectif principal de ces aires marines est d’assurer la protection et la préservation des ressources naturelles et culturelles associées.

Au même titre que les aires marines protégées, les espaces terrestres protégés assurent le maintien d’une biodiversité biologique et des ressources naturelles et culturelles associées.

La Province Nord compte 4 sites d’espaces protégés : la réserve naturelle du Mont Panié à Hyehen, la réserve naturelle de l’Aoupinié à Nèkö, la réserve naturelle de l’île de Pam à Ouégoa et la plage de Pindaï à Pwëbuu (Pouembout).

Soucieux de la protection des espèces, la Province Nord, en collaboration avec des associations et des structures en charge de la sauvegarde environnementale, dresse des actions spécifiques en vue de protéger certaines espèces en danger :

  • Le cagou
  • Le merle des îles
  • La roussette
  • La tortue marine
  • Le dugong

Découvrez

Également