Le Grand Nord

Ce territoire se dompte aisément, malgré la longue distance qui nous y mène. Le Grand Nord, c’est cette terre magnifique au bout du caillou, à l’extrême Nord calédonien. Que l’on vienne de Ouégoa (Est) ou de Koumac (Ouest), on peut y apercevoir en face, cette pléiade d’îlots dont la plus importante, l’île de Bélèp, qui veille sur ce bout de terre.

Les Espaces de l'Ouest

Protégée des vents dominants par la Chaîne, le territoire que l’on dénomme « Les Espaces de l’Ouest », est sujet à un micro climat sec et aride. Bénéficiant de grandes plaines, c’est une Terre d’élevage, de grandes étendues d’exploitations agricole et de stock men. À première vue hostile, la côte Ouest offre un potentiel agricole exceptionnel.

La Côte Océanienne

De Pouebo à Ponerihouen, la côte Est s’expose aux vents dominants et donc est plus humide. Elle présente des paysages de forêts exubérantes le long d’une étroite bande littorale enchâssée entre les montagnes et l’océan. Du bord de mer on peut y admirer la cime de la chaîne centrale.

Le Nord Minier

À deux heures de la capitale et de son agitation, le Nord Minier offre au fil du lever de soleil, un festival de couleurs où les nuances chaudes de la terre se fondent dans la végétation luxuriante. Terre généreuse et fertile, cette région attire les plus fins gourmets et les amateurs d’évasion grande.

Grand Nord

Poum

Pûm (Poum), bienvenue au bout du monde

A la pointe de la Nouvelle-Calédonie, Pûm (Poum) sait séduire ses visiteurs. Ses paysages de montagne rose en harmonie avec ses plages protégées des baies et son lagon rappellent la sérénité d’une nature presque vierge d’homme.

Pourtant Pûm (Poum) a aussi un héritage minier : exploitation de la mine de cuivre à Ao et Pilou de 1886 à 1930, mine de nickel et de cuivre à Baaba, mine de chrome et de colbat à Yandé au début du 20e siècle.
Bien que l’exploitation minière demeure, de nombreux îlots aux alentours enveloppent ce bout du monde, certains sont habités voir protégés. Mais accompagné par un habitant de la tribu ou par un prestataire d’activité comme le relais de Golone ou Pûm Pûm, les excursions sur certains îlots sont possibles (ex : l’ilot Tiambouene). Ici le respect de son lagon est impératif, en effet Pûm fait partie intégrante de la zone côtière Nord et Est, inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco.
Sur terre, le village d’Arama et son église datant de la fin du 19e siècle, la visite du marais salant ou encore le bain d’argile vers Poingam, restent des incontournables de la région.
Riche par sa biodiversité sous-marine, les habitants de Pûm (Poum) organisent la fête de la mer et ce une fois par an. La commune accueille également le festival de musique Shaxhabign, un événement où se réunissent nos artistes du pays.

Poum

Découvrez

Également