Le Grand Nord

Ce territoire se dompte aisément, malgré la longue distance qui nous y mène. Le Grand Nord, c’est cette terre magnifique au bout du caillou, à l’extrême Nord calédonien. Que l’on vienne de Ouégoa (Est) ou de Koumac (Ouest), on peut y apercevoir en face, cette pléiade d’îlots dont la plus importante, l’île de Bélèp, qui veille sur ce bout de terre.

Les Espaces de l'Ouest

Protégée des vents dominants par la Chaîne, le territoire que l’on dénomme « Les Espaces de l’Ouest », est sujet à un micro climat sec et aride. Bénéficiant de grandes plaines, c’est une Terre d’élevage, de grandes étendues d’exploitations agricole et de stock men. À première vue hostile, la côte Ouest offre un potentiel agricole exceptionnel.

La Côte Océanienne

De Pouebo à Ponerihouen, la côte Est s’expose aux vents dominants et donc est plus humide. Elle présente des paysages de forêts exubérantes le long d’une étroite bande littorale enchâssée entre les montagnes et l’océan. Du bord de mer on peut y admirer la cime de la chaîne centrale.

Le Nord Minier

À deux heures de la capitale et de son agitation, le Nord Minier offre au fil du lever de soleil, un festival de couleurs où les nuances chaudes de la terre se fondent dans la végétation luxuriante. Terre généreuse et fertile, cette région attire les plus fins gourmets et les amateurs d’évasion grande.

Espaces de l’ouest

Pouembout

Pwëbuu (Pouembout), au cœur de la brousse calédonienne

Après avoir traversé la plaine des Gaïacs (autrefois aménagé par les troupes américaines pendant la seconde guerre mondial), ici ce sont les paysages de grandes plaines qui vous attendent.

Pwëbuu (Pouembout) est une terre d’élevage avec de grandes étendues d’exploitation agricole et de stock men. Viande bovine, produits vivriers, fruits et légumes, la commune s’est développée grâce à ses activités agricoles. Elle s’est également dotée d’un lycée agricole, la plus grande de la France, permettant ainsi à une jeunesse de perpétuer l’économie agricole.
Pourtant l’histoire de Pwëbuu (Pouembout) a profondément été marquée par la présence américaine durant la seconde guerre mondiale. Elle a également été le centre de colonisation pénale et des vestiges pourront en témoigner : le mémorial, au niveau de la plaine des Gaïacs, dédié aux soldats tombés lors la seconde Guerre mondiale ; le château Grimigni, classé en monument historique qui fut anciennement le logement du commandant militaire Laffete dans les années 1880 et mairie de la commune.
Mais Pwëbuu (Pouembout) se découvre aussi au gré de ses habitants et des activités proposées telles que des randonnées à cheval, des randonnées pédestres ou encore de la pêche à la mouche en rivière. Et chaque année, en septembre, la commune organise sa fête communale autour de l’agriculture. Un rendez-vous festif et broussard où les éleveurs et agriculteurs de la côte se retrouvent.

Pouembout

Découvrez

Également