Le Grand Nord

Ce territoire se dompte aisément, malgré la longue distance qui nous y mène. Le Grand Nord, c’est cette terre magnifique au bout du caillou, à l’extrême Nord calédonien. Que l’on vienne de Ouégoa (Est) ou de Koumac (Ouest), on peut y apercevoir en face, cette pléiade d’îlots dont la plus importante, l’île de Bélèp, qui veille sur ce bout de terre.

Les Espaces de l'Ouest

Protégée des vents dominants par la Chaîne, le territoire que l’on dénomme « Les Espaces de l’Ouest », est sujet à un micro climat sec et aride. Bénéficiant de grandes plaines, c’est une Terre d’élevage, de grandes étendues d’exploitations agricole et de stock men. À première vue hostile, la côte Ouest offre un potentiel agricole exceptionnel.

La Côte Océanienne

De Pouebo à Ponerihouen, la côte Est s’expose aux vents dominants et donc est plus humide. Elle présente des paysages de forêts exubérantes le long d’une étroite bande littorale enchâssée entre les montagnes et l’océan. Du bord de mer on peut y admirer la cime de la chaîne centrale.

Le Nord Minier

À deux heures de la capitale et de son agitation, le Nord Minier offre au fil du lever de soleil, un festival de couleurs où les nuances chaudes de la terre se fondent dans la végétation luxuriante. Terre généreuse et fertile, cette région attire les plus fins gourmets et les amateurs d’évasion grande.

Côte océanienne

Hienghène

Majestueuse Hyehen (Hienghène)

Fascinante par ses majestueuses falaises de pierre noir, et mystérieuse par ses massifs verdoyants, Hyhen (Hienghène) saura conquérir votre cœur. Ici, le temps s’arrête pour laisser place à la contemplation. Prendre le temps, tel est le mot d’ordre.

Des tribus du bord de mer jusqu’aux profondes vallées – de Tiendanite à Ouyaguette – l’hospitalité semble régner sur Hyehen (Hienghène). Immergez-vous dans le quotidien des habitants au gré des accueils en tribu : visite des champs, confection d’un repas ou encore pêche à la crevette.
Malgré un passé bouleversant, Hyehen (Hienghène) a su garder et protéger ses vestiges, aujourd’hui, véritables témoins de l’histoire de Kanak : le mémorial de Jean-Marie Tjibaou à la tribu de Tiendanite ou encore le circuit de Wan Yaat en hommage des 10 frères, victimes de l’embuscade en 1984.
Mais Hyehen (Hienghène) offre aussi à ses visiteurs un panel d’activité adapté aux adultes et aux enfants : entre la cascade de Tao, les randonnées pédestres sur le col du Ga Wivaek ou celle de la Ouaième, les balades en bateau, les canoë kayak autour de la poule de Hienghène ou encore les spots de plongée. Pour toute demande d’information, l’office de Tourisme de Hienghène met à disposition des brochures et saura vous conseiller sur quoi faire dans la région.
Et pour ceux qui sont de passage sur la commune, vous ne manquerez pas d’emprunter le bac de la Ouaième, dernier bac de la Nouvelle-Calédonie, encore aujourd’hui opérationnel, posé dans un décor luxuriant.

Hienghène

Découvrez

Également