primi sui motori con e-max

belep

À quelques encablures de Poum, Bélep compte trois îles principales et quelques îlots, en plein milieu de la "Zone du Grand Lagon Nord", une partie du lagon calédonien inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Mais seules les îles Art et Pott sont habitées. Éloignée de tout, cette petite commune vit en quasi autarcie. Ce qui lui a permis de rester authentique et de toujours défendre une certaine idée de l'indépendance. Aujourd'hui, elle cherche pourtant à s'ouvrir davantage sur le monde et à casser cette image qui lui colle à la peau.

Sachez qu'il n’y a ni structure d'accueil hôtelière, ni gîte, ni restaurant à Bélep. Par le passé, une mission, puis une léproserie y ont été installées à la fin du XIXe siècle. Et la tribu s'exila alors à Balade jusqu'à sa fermeture, près de 50 ans plus tard. Les visiteurs y sont rares, alors que Bélep est encore une commune unique en Nouvelle-Calédonie, car elle vit dans une sorte de double insularité qui lui donne son identité propre, tout en se tournant résolument vers l'avenir.

Si vous vous y rendez, prévoyez une petite coutume pour le chef de tribu, car les traditions sont encore plus fortes ici qu’ailleurs…