primi sui motori con e-max

touho

Touho, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, est un site important, car la commune possède le seul aérodrome de la côte Est.

C’est aussi là que l’on peut accéder à la côte Ouest par la route transversale Koné-Tiwaka, réalisée dans les années 1990. Traversant la Chaîne et dévoilant des paysages magnifiques dans les vallées et aux abords des tribus, elle a été bien aménagée avec des aires de repos, de pique-nique et de baignade. Ce sont de véritables coins de paradis aux plus beaux endroits de la route, les baignades y sont exquises, surtout à proximité des chutes de Pombeï, aux roches à l'étonnante couleur violacée.

C’est simple, en l’empruntant, on résume en une heure les principaux paysages calédoniens : départ des grandes plaines de l'Ouest, traversée de la Chaîne via la plus vaste forêt de pinus du pays (plus de 3 000 hectares), rencontres avec les habitants des tribus de Netchaot ou de Bopope, paysages de rivière, et enfin accès à la côte Est, accoudée à la Chaîne face à une étroite bande de terre avant la mer.

Par ailleurs, le village de Touho a su développer le tourisme en s’appuyant sur ses magnifiques atouts naturels. Les plages Lévêque, Tianite ou Thiem qui permettent de se rafraîchir ou de se balader, des trous d'eau salvateurs durant les grosses chaleurs estivales, la cascade de Kokingone, ou encore des balades en pirogue sur la rivière Tipindjé, et de la petite randonnée jusqu'aux sommets des crêtes pour admirer de superbes vues sur l'océan…

Une base nautique accueille également les bateaux de plaisance, offrant aussi un point de départ pour les sorties vers le récif ou les îlots. Récif inscrit depuis 2008 sur la liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO au sein de la "Zone côtière Nord et Est".