primi sui motori con e-max

le-lagon

Situé au cœur du Pacifique Sud, l'archipel calédonien est doté d’une faune et d’une flore sous-marines incomparables. C’est aussi le plus grand lagon du monde, avec ses 500 kilomètres de long cerclés par un magnifique récif de corail. En juillet 2008, 15 000 des 23 000 km2 de ce site néo-calédonien ont d'ailleurs été inscrits sur la prestigieuse liste du Patrimoine mondial de l'Unesco.

Une fierté pour toute la population du pays, qui s'attache à valoriser autant qu'à préserver cette richesse inestimable. La Calédonie est ainsi réputée pour compter quelques-unes des plus étonnantes plongées au monde avec plus de 1 000 variétés de poissons, pas moins de 6 500 espèces d'invertébrés marins et 350 espèces de coraux.

On peut facilement y rencontrer des poissons aux couleurs vives comme les perroquets, les demoiselles néon ainsi qu'à traîne blanche, les poissons clowns, mais aussi des requins léopards, des tortues, des raies Manta, des marsouins ou encore des mérous et même des baleines, lorsque c'est la saison, de juillet à septembre.

Parmi les espèces endémiques de la Nouvelle-Calédonie, les gorgones roses et les nautiles, véritables fossiles vivants… De nombreux îlots de sables blancs s’égrainent sur le lagon, telles des perles à découvrir en catamaran ou en pirogue traditionnelle.
La province nord est bien équipée pour accueillir les visiteurs qui souhaitent goûter aux joies des activités nautiques tout en respectant l’environnement.

Et des sociétés locales proposent des activités ou séjours à la carte qui permettent d’échapper à l’encombrement des îlots du Sud. Pas moins de huit ports, dont cinq de plaisance, jalonnent les deux côtes. À l’Ouest, la base nautique de Pandop, à Koumac. Plus au Nord, c’est la commune de Poum qui dispose d’une base. Et sur la côte Est, Hienghène, Poindimié et Touho assurent aussi l’accueil des bateaux avec des prestations différentes.