primi sui motori con e-max

les-kanaks

Le mot Kanak est dérivé du terme Marquisien qui signifie « Homme », kanaka. La graphie actuelle du nom, comme de l’adjectif "kanak" est désormais acceptée sous sa forme anglo-saxonne avec deux K.

Véritable berceau de la culture kanak, la côte Est vous fera naviguer de sourire en sourire. Chaque tribu, chaque clan vit aux rythmes de ses propres rites qui composent un univers toujours singulier. Avec ses traditions et ses mythes spécifiques, la culture kanak est encore préservée et peu connue du grand public.

Une richesse protégée et peu folklorisée qui s’ouvre à un tourisme de découverte respectueux des peuples. Dans la société kanak, population originelle du pays, l'existence est rythmée par des cérémonies coutumières de la naissance à la mort, en passant par la maturité et le mariage. Et toutes sont marquées par des gestes uniques et symboliques.

Le pays kanak de Nouvelle-Calédonie est découpé en 8 aires coutumières dont 4 aires se situent en province Nord. Les Kanak parlent encore 28 langues vernaculaires.