primi sui motori con e-max

Depuis fin 2007, une démarche a été engagée pour créer le métier de Guide pédestre et nature territorial. Un projet initié conjointement par les trois provinces. Ce guide pédestre aurait une double vocation : celle de faire découvrir son pays à pied, mais également celle d’être un véritable relais environnemental sur son terrain afin d’effectuer des missions de préservation, d’entretien pour le compte d’institutions, d’organismes privés ou ONG.
Trois grands domaines d’activités composent le futur métier :

  • Préparer et animer le produit d’activité pédestre
  • Encadrer les personnes en toute sécurité sur sentiers existants et praticables
  • Préserver et valoriser l’environnement naturel

Le métier

L’Accompagnateur pédestre de pays peut évoluer partout en Nouvelle-Calédonie.
Ces interventions visent une double finalité :

  • l’accompagnement de groupes sur des activités de randonnée pédestre dans un but de découverte à caractère touristique et/ou environnemental
  • la surveillance, la sensibilisation, la prévention du patrimoine naturel et culturel

Le diplôme

Diplôme de Nouvelle-Calédonie de niveau V.
Il se décline sous la forme de quatre CPU (Certificat Professionnel Unitaire) qui sont les suivants :

  • CPU1 : Préparer le produit d’activité pédestre
  • CPU2 : Connaître et utiliser les principaux outils et techniques de la navigation
  • CPU3 : Animer et encadrer une randonnée pédestre en toute sécurité
  • CPU4 : Surveiller et valoriser l'environnement naturel

Pour obtenir le diplôme, il faut réussir les quatre CPU.

Programme

La formation se déroule sur 4 mois au centre de formation professionnel Anselmo Tiahi de Touho et sur des sites délocalisés en province Nord et Sud. Du lundi au vendredi les stagiaires ont des cours théoriques et pratiques en salle et sur le terrain. 2 semaines de stage en entreprise sont également prévues.

Principaux points de la formation

La formation se décompose comme suit :

  • Préparation du produit d’activité pédestre : produit touristique, gestion, comptabilité, utilisation des outils de la navigation (carte, boussole, GPS)
  • Encadrement des personnes en randonnée pédestre en toute
    sécurité : préparation et conduite du groupe, gestion de crise et de secours
  • Animation : affirmation de soi, discours du guide, patrimoine
  • Préservation et valorisation de l’environnement naturel

Pré requis

Expression, communication : personnes ouvertes ayant le sens du relationnel, dynamisme et maturité, bonne élocution et maîtrise de soi.
Expérience professionnelle souhaitée dans le milieu du tourisme pédestre.
Forte motivation à créer un projet touristique pédestre.
Le certificat de Prévention aux Secours Civiques - Niveau 1 (PSC1).
Permis de conduire B souhaité
Aptitudes physiques : bonne condition physique.
Par ailleurs les candidats présélectionnés sur dossier devront se présenter durant une journée à un test de sélection* qui comprend un entretien puis un test physique et technique.

Entrainement fortement conseillé avant ce test.

*à titre indicatif le test physique portera sur : une randonnée avec dénivelé de 800 à 1000m avec un sac à dos de 8kg. Temps barrage 400 mètres à l’heure. L’aisance des candidats sera évaluer à travers des passages techniques.

L'après-formation

Tous les stagiaires ASP bénéficient d’une année d’accompagnement sur le lieu même de leur projet. Cet accompagnement opéré par un professionnel de la randonnée pédestre a pour but de valider les itinéraires, vérifier la fiabilité du produit et aider à la mise en place de celui-ci.

Conditions de stage

Pendant la période en centre de formation à Touho, la restauration et l’hébergement sont assurés par l’organisme. L’arrivée en centre peut se faire dès le dimanche soir. L’attribution d’indemnités (indemnités de présence et aide au transport) pour le stagiaire est soumise à l’étude de sa situation.

Prochaine session

Pas de session prévue en 2015, l’objectif étant le suivi et l’accompagnement des professionnels formés.