primi sui motori con e-max

Sculptures, peintures

Statuettes en bois, haches ostensoir, masques mélanésiens, flèches faîtières, chambranles ou sculptures modernes sont fabriqués à partir de bois du pays. Mais sachez que tous les objets ce que vous pourrez rapporter ne seront que des répliques contemporaines, puisqu'il est aujourd'hui interdit de sortir des objets anciens du territoire. Prenez la peine de vérifier que vous n’achetez pas du Made in China !
Une multitude de peintres localement célèbres créent des œuvres tout à fait intéressantes tant par leur signification que par leur esthétisme. Scènes de vie locale, pigments naturels, œuvres modernes, ethniques ou plus naïves, le choix ne manque pas.

Pierres et coquillages

De nombreux lapidaires travaillent les pierres calédoniennes et les coquillages. Nautiles finement ciselés, pierre à savon en forme de totem, bloc de garniérite brut… Sur le bord de routes, particulièrement sur la côte Est, vous croiserez de petits étals souvent désertés où trônent quelques objets. Descendez, approchez, et comme par magie quelqu'un arrivera. Si ce n'est pas le cas, déposez l'argent demandé et prenez l'objet.

Nattes et tressage

Fibres végétales de toutes sortes, feuilles de palmier, de pandanus ou de cocotiers servent aux femmes depuis toujours. Maîtrisant la finesse et l'extrême créativité de l'art du tressage, elles réalisent de magnifiques nattes, paniers, chapeaux, colliers, et autres objets de décoration à rapporter absolument.

Beaux livres

Diverses maisons d'éditions calédoniennes se sont appliquées depuis plusieurs années à développer une littérature locale qui recouvre de nombreuses formes. Ouvrages poétiques, politiques ou historiques, livres illustrés pour enfants, bandes dessinées, mais aussi très beaux livres de photos sur le patrimoine du Caillou. Civilisation mélanésienne, vieilles maisons coloniales, richesses de la faune et de la flore, carnets de voyage ou livres de cuisine vous permettront de rapporter chez vous des souvenirs très visuels.

Musique locale

Musiques et chants traditionnels, pilou-tchap, folk, kaneka, reggae, world music. Quelques producteurs calédoniens gravent régulièrement des disques de qualité qui symbolisent bien la richesse multiculturelle du pays à laquelle viennent se mêler petit à petit toutes les grandes influences mondiales.

Café, miel, confiture, achards

Réputé pour sa petite production de café Leroy qui a pénétré jusque dans les couloirs de l'Élysée, le café mélanésien de Calédonie s'est taillé une bonne réputation. Plusieurs exploitations locales transforment elles-mêmes leur production, souvent très prisée des visiteurs japonais. Notez aussi l'existence d'un excellent miel déjà primé au salon de l'agriculture pour ses saveurs tout à fait uniques, de nombreuses confitures exotiques aux goûts uniques et sirupeux. Sans oublier les savoureux achards (condiments de légumes finement hachés et conservé dans l'huile pimentée) et la multitude de sirops de fruits frais et de piments maison au caramel, au soyo et autres saveurs étonnantes.

Robe mission et manou

Vêtement emblématique porté par la majorité des femmes kanak, la robe mission, aussi appelée robe popinée, est tout à fait unique et véritablement confortable. Tant et si bien qu'elle constitue l'uniforme des joueuses de cricket (sport féminin quasi institutionnel). Des créatrices locales la déclinent aujourd'hui dans de nombreux tissus, modèles, couleurs et motifs allant du style traditionnel au plus innovant.
Pensez à en rapporter au moins une pour vous ainsi que de petits modèles pour vos filles ou petites filles. Le paréo calédonien est appelé manou. Et ce bout d'étoffe brut qui sert à faire la coutume, devient vêtement de plage pour toutes les dames. On en trouve de très beaux, faits main et peints de motifs typiquement océaniens.