primi sui motori con e-max

houailou petite

Durant des années, Houaïlou a été une commune incontournable pour ceux qui rejoignaient la côte Est depuis Nouméa, en passant par Bourail et le col des Roussettes. Une route sinueuse, mais magnifique.

Aujourd’hui, avec la Koné-Tiwaka, les choses ont changé et la fréquentation est nettement moins importante. Commune minière, elle abrite l'unique centre de formation aux techniques de la mine en Nouvelle-Calédonie (Poro). Mais le nom de Houaïlou est aussi associé au letchi dont le village est devenu la capitale calédonienne avec des fruits d’une forme, d’une couleur et d’un goût inimitables.

Chaque année, en décembre, la commune organise la fête du letchi et les producteurs mettent les bouchées doubles pour faire rayonner ce fruit grandement apprécié de tous les gens du pays. Autre sport local, la formation de rodéomen, impressionnants à observer à la monte lors des nombreuses foires et fêtes du pays…

Côté balades, Houaïlou offre de très beaux sites à découvrir dans les vallées et sur les hauteurs où il y a de nombreuses cascades. Au Nord du village, vers Ponérihouen, la cascade de Bâ promet une étape rafraîchissante et dynamisante.